Palette lumière



Deutsche Post, Bonn, Allemagne (2002). Conçue par l'architecte Helmut Jahn, cette nouvelle construction composée de deux demi-ellipses présente des caractéristiques impressionnantes : 162,50 m de hauteur, 5 étages en sous-sol et 41 étages supérieurs. L'intervention de lumières artificielles dans la période nocturne de cette architecture de verre, de strates et de transparence témoigne d'une volonté d'être contextuelle afin de donner de la substance et de créer un « percept » de la nuit. Du crépuscule à l'aube, il s'agit de dérouler un scénario incorporé à la vie du lieu et à sa perception proche et lointaine, d'associer les lumières fonctionnelles (bureaux) et les lumières ponctuelles (façades) pour créer un phénomène « double peau » : un voile diaphane, une vague colorée, un vent virtuel de la lumière ou une pixellisation de la façade qui vient s'amalgamer à la lumière de la profondeur intérieure. Plasticien : Yann Kersalé.